Cuvée Cléopâtre, une innovation dans le domaine des vins et spiritueux.

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:


Depuis quelques temps, on entend beaucoup parler du projet Cuvée Cléopâtre au sein de l’appellation Gaillac (81) et du monde du vin.

En effet, un groupe de vignerons passionnés vient d’inventer une nouvelle façon de désacidifier et de bonifier les vins, en utilisant tout simplement une perle naturelle.

En bref, une perle se compose naturellement d’aragonite (carbonate de calcium) et de sels minéraux qui vont permettre de désacidifier les jus de raisins et de lui transmettre des éléments minéraux.

En outre de par sa structure ronde, la perle va capter et cristalliser sur sa surface de l’acide tartrique, des tanins et autres composants.

A la dégustation, l’utilisation de la perle dans le processus de vinification permet de bonifier de 5 à 25% les qualités gustatives des vins présentés.

Plus un vin est acide et sec, plus l’effet de la bonification est spectaculaire.

Cette nouvelle façon de valoriser les jus de raisin a permis à un groupe de vigneron de Gaillac de mettre en place un projet collectif et 100% local, appelé Cuvée Cléopâtre.

Cette boisson composée d’une perle, de trois pistils de safran et d’un cépage unique au monde, le Len de Lel, va être commercialisée à partir de la récolte 2016.

A l’heure actuelle, le groupe de vignerons travaille à la production d’une première série de dégustation pour la récolte 2015 pour valider le process de production et de distribution.

Cette première série sera réservée aux professionnels du vin et à tous les amateurs de vin qui soutiendront le projet via une plateforme de financement participatif, ou vous pouvez acheter des bouteilles à prix réduits pour financer le lancement du projet.

Si vous souhaitez en savoir plus sur Cuvée Cléopâtre ou réserver des bouteilles pour la prochaine récolte, je vous conseille de visiter leur site internet:

www.cuveecleopâtre.com

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »